Informations

Cette page présente les notions de base du « trading ». Vous y comprendrez également à quoi peut servir un site comme boursesimple.com.

Note préalable : le monde du trading est un monde dont le vocabulaire est très influencé par les anglo-saxons. C’est parfois désolant quand on aime la langue française mais le but ici étant de vous présenter les notions de base, j’emploie les termes les plus usités, qui sont souvent issus de l’anglais…

Tout d’abord, le « trading« , c’est quoi ? C’est simplement l’action d’échanger (to trade = échanger). Dans le contexte financier, le trading, c’est acheter et vendre des produits financiers.

Les produits financiers peuvent être des actions (qu’on échange sur une bourse) ou des produits plus complexes, qui permettent d’opérer sur des paires de devises ou des indices. Le site boursesimple.com ne s’intéresse qu’à un indice, le plus important de la bourse de Paris : le CAC40.

Contrairement aux actions qu’on peut acheter directement, il n’est pas possible d’acheter directement le CAC40. Il faut utiliser des produits dérivés, dont le CAC40 est le sous-jacent.

Parmi les produits dérivés permettant de trader le CAC40, on trouve notamment les CFD « Contract For Difference ». Ces produits permettent de parier à la hausse comme à la baisse. Cette notion n’étant pas toujours bien comprise, je m’y attarde un peu : en trading, si on joue la baisse et que le sous-jacent (le CAC40 ici) baisse, on gagne autant que si on joue la hausse et que le sous-jacent monte.

Revenons aux CFD. Il y en a plusieurs liés au CAC 40, dont le nom et la taille dépendent des courtiers (ou « brokers » en bon français).

Chez le courtier IG par exemple, les contrats CFD qui permettent de trader l’indice CAC40 s’appellent France40. Il y en a deux : un qui permet de jouer un euro le point de CAC40 et l’autre, 10€ le point. J’utilise personnellement celui à 1€ le point. Ainsi, chaque point de CAC40 correspond à une évolution de 1€ de ma position.

Ex :

  1. achat à 9h d’un contrat haussier lorsque le CAC40 vaut 5500 points,
  2. vente de ce contrat à 9h le lendemain, lorsque le CAC40 vaut 5510 points,

==> bénéfice de 10€, qui sera diminué de certains frais (que je ne détaille pas ici), pour un bénéfice net de l’ordre de 8€.

Si le CAC40 avait baissé jusqu’à 5490 points, perte de 10€ augmentée des frais, pour une perte net de l’ordre de 12€.

Vous voyez avec cet exemple qu’un des enjeux du trading est de compenser les frais qui sont toujours en notre défaveur. Il faut donc, ceci de façon très simplifiée, et sur la base de l’exemple ci-dessus, viser 2 gains pour une perte, soit un taux de réussite de 66%. Ainsi, votre bilan sera 8 + 8 – 12 = +4€.

L’idée est donc de répéter ce schéma plusieurs fois, en prenant, lorsque le risque est acceptable, plusieurs contrats.

Vous suivez toujours ? 

Une fois ceci présenté, quel est le lien avec le site boursesimple.com ?

Pour gagner de l’argent avec le CFD France40, il faut parier dans le bon sens d’évolution de l’indice CAC40, savoir quand acheter et savoir quand sortir. Il faut aussi, en fonction du risque que l’on est prêt à prendre, déterminer combien de contrats il est pertinent d’acheter dans un contexte économique donné.

Et globalement, tout ça n’est pas simple car un indice comme le CAC40 réagit à une multitude de paramètres.

Pour réussir à long terme, j’ai souvent lu qu’il faut 3 ingrédients :

  • une méthode rigoureuse, claire et objective,
  • un « money management » pré-établi, notamment quels risques vous êtes prêts à prendre, combien vous êtes prêts à perdre (je suis désolé d’être négatif, mais c’est la première chose à définir), et quel temps vous êtes prêts à passer sur le trading pour un gain donné (ratio gain sur temps personnel),
  • une connaissance pointue de la psychologie du trading (savoir par exemple qu’une perte laisse un ressenti environ 3 fois plus fort qu’un gain).

En ce qui concerne le premier point, il y a 2 options :

  • soit vous confiez votre argent à une société de gestion, notamment en achetant des FCP (Fonds Communs de Placement). Cette société prélève des frais de gestion.
  • soit vous gérez vous-même votre méthode, « en direct ».

Si vous optez pour la deuxième option, le site boursesimple.com peut vous aider. L’objet de ce site est de partager mes choix de trading, libre à vous de vous en inspirer ou pas.

Attention : je ne donne pas de conseils en investissement, lisez attentivement les mentions légales de ce site.

Voilà pour les notions de base. Si vous avez d’autres questions, consultez la page Questions/Réponses, ou écrivez-moi.

Bons trades !

Xavier.

Note générale : les informations ci-dessus sont volontairement simplifiées, merci aux pros de la finance de ne pas me sauter dessus en me disant qu’il manque des nuances ! Par contre, si certains ont des idées de ce que je devrais modifier/enlever/ajouter ci-dessus, merci de me faire signe, je suis à votre écoute.

 

Les commentaires sont clos.